06 janvier 2014

L'Enchanteur

Les premières pages m'ont fait craindre le pire. Merlin l'Enchanteur observe Viviane, âgée de 13 ans, se baignant nue dans une source, et en devient éperdument amoureux... Moi, dès qu'il y a la moindre petite suggestion de pédophilie, j'ai un gros malaise!  Heureusement, la suite se déroule quelques années plus tard, et de toutes façons leurs amours resteront platoniques, leurs pouvoirs magiques en dépendant. Alors j'ai pu apprécier la suite, même si quelques passages m'ont semblé un peu fleur bleue et d'un style légèrement désuet.

J'ai bien aimé les variations originales sur le thème des chevaliers de la Table ronde.  Par exemple, le Graal n'a pas seulement  recueilli le sang de Jésus, mais aussi celui d'Adam lorsque Dieu lui a pris sa côte, et il avait été façonné de l'argile paradisiaque. Il y a un mélange fort intéressant de différentes mythologies; ainsi, Viviane est une descendante de la déesse romaine Diane.  On retrouve également plusieurs détails amusants ou fantaisistes, beaucoup de poésie et de nombreux clins d'oeil à notre époque sous forme d'anochronismes volontaires.

Un extrait: 
       « Le diable ramassa sept tempêtes sur les océans, les assembla et les pressa entre ses mains et en fit un dragon gigantesque qui se rua vers Galaad en brisant tout sur son passage.

        Galaad fonça sur lui et se dressa sur ses étriers en hurlant le nom secret de son cheval.  Celui-ci répondit, criant comme le vent, et d'un seul élan sauta par dessus la monstrueuse bête, à qui, au passage, l'épée de Galaad creva les yeux. Les tempêtes, depuis, tournent en rond sur le monde, croyant aller tout droit.»


L'Enchanteur de Barjavel, 1984, 350 p.

4 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a des années et j'avais adoré la poésie qui se dégage de ce roman. Je n'ose plus le lire de peur d'être déçue... Mais je suis une fan de Barjavel en général...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai moi aussi des gros coups de coeur de l'adolescence ou de la jeune vingtaine que je n'ose relire: Le Grand Meaulne, L'Écume des jours...

      Effacer
  2. J'avais beaucoup aimé ado mais la relecture a été fatale pour moi : je me suis terriblement ennuyée.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ç'aurait sans doute été un gros coup de coeur quand j'étais ado! Je m'étais d'ailleurs dit la même chose en lisant La Nuit des temps.

      Effacer