16 juin 2017

Limonov

J'ai été un peu déboussolée au début de cette lecture puisque je croyais qu'Emmanuel Carrère y racontait l'histoire de son grand-père russe.  Finalement ce n'est pas ça du tout, je me suis mêlée avec une autre de ses œuvres, Un Roman russe.  Il m'a donc fallu faire un petit réajustement cérébral avant de continuer.

Dans ce livre-ci, Carrère écrit la biographie (à sa manière à lui, c'est-à-dire en parlant aussi de lui-même!) d'un écrivain et homme politique russe, Édouard Limonov.  Quel type fascinant!  Il a été poète, dissident, clochard, majordome d'un millionnaire américain, journaliste, prisonnier politique et bien d'autres choses encore.  Fascinant mais pas du tout sympathique...  C'est sans doute ce qui a empêché ce bouquin d'être un aussi gros coup de cœur que ne l'avait été ma première rencontre avec l'auteur, Le Royaume. (D'ailleurs, je viens de relire mon billet de 2015 et je constate que j'avais aussi été désarçonnée en commençant cette œuvre sur les débuts du Christianisme... On dirait que ce cher Emmanuel a le don de me surprendre!)  Néanmoins j'ai beaucoup apprécié revisiter les soixante dernières années d'histoire européenne (l'URSS puis la Russie vues de l'intérieure, les guerres serbo-croato-bosniaques et tchétchènes, etc) du point de vue très spécial de ce personnage aux idées disons... discutables!  J'ai d'ailleurs dévoré ces quelques cinq cents pages en quelques jours!  Et décidément, j'aime beaucoup, beaucoup la plume intelligente et drôle de Carrère!


Limonov d'Emmanuel Carrère, 2011, 488 p.

4 commentaires:

  1. Ravie que tu aies apprécié! :) J'ai découvert Carrère avec ce livre et ç'a été un gros coup de cœur. J'adore sa manière de parler de Limonov et de lui-même et de nous faire voyager en Russie.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Le prochain que je lirai sera peut-être Un Roman russe, ou encore Il est avantageux d'avoir où aller, qui est un recueil d'articles sur différents sujets. Et toi, il y a des titres qui te tentent particulièrement?

      Effacer
    2. Et bien je souhaite lire Le Royaume, mais tout dépend de ce que je trouve d'occasion. :)

      Effacer
    3. Tout comme moi, c'est souvent le hasard qui décide; ainsi Limonov­ m'a été prêté par une amie.

      Effacer