13 octobre 2012

Rowling, les résultats

Je me précipite pour l'acheter:                          10%
J'attends qu'il sorte en poche:                           13%
J'attends qu'il soit disponible à la bibliothèque:   26%
Je ne suis pas plus intéressée que ça:              46%
Il faudrait qu'on me paye, et cher:                      3%

Autres réponses obtenues dans les commentaires: J'attends de voir les critiques, j'attends qu'on me le prête ou qu'on me l'offre en cadeau, je suis une maudite chanceuse qui l'a obtenu en partenariat avec l'éditeur!

Bref quelques curieuses* vont donner rapidement leur avis à celles, nombreuses, qui sont dans l'expectative. Tout de même, près de 50% de mes lectrices se désintéressent de la question, preuve que le battage publicitaire qui a entouré la sortie du bouquin ne les a pas affectées (ou les a mêmes un peu écoeurées? Si c'est le cas, défoulez-vous dans les commentaires ci-dessous!)


* J'ai spontanément mis ces phrases au féminin, j'espère que mes lecteurs masculins ne m'en voudront pas! Je ne veux surtout pas les exclure, mais sur mon blogue comme pour la lecture de romans en général, le féminin l'emporte nettement, désolée M. Grévisse!

12 commentaires:

  1. Une de mes amies le lit et ses premières impressions sont bonnes. Pour ma part, je ne sais pas trop et j'attends de lire quelques critiques...

    RépondreSupprimer
  2. Sincèrement, je ne suis pas du tout tentée. Trop de folie me fait fuir! J'avais commencé à lire Harry Potter à l'époque où ce n'était pas connu. Quand la folie a commencé, j'étais déjà dedans. Mais là... je ne sais pas, ça ne m'attire pas plus que ça.
    Je le lirai peut-être dans 3-4 ans quand la poussière sera retombée!

    RépondreSupprimer
  3. Lise pas de blogue13 octobre, 2012 14:52

    Pas tentée pantoute! Il faut dire que Harry Potter et moi...euh...bof! Alors celui-ci non, même pas pour l'emprunter. J'ai bien d'autres livres à lire; je suis à mi-chemin de Middlemarch, de George Eliot, et j'adore. Me retrouver au dix-neuvième siècle me fait du bien...

    Oui les "best-sellers" me font fuir, de même que le battage publicitaire. Et je ne pense pas que madame Rowling, si je n'achète pas son livre, ne pourra plus mettre de beurre sur son pain.

    :-DDD

    RépondreSupprimer
  4. Lise pas de blogue13 octobre, 2012 16:59

    Grominou,

    ma dernière phrase est a pleurer tellement elle est emberlificotée avec tous ces termes négatifs, donc je recommence...au positif

    Dame Rowling étant déjà milliardaire, si son livre tombe dans le trou noir de l'oubli, elle pourra tout de même mettre du beurre sur son pain, et manger du caviar tous les jours si elle veut.

    C'est la seule magie que Harry Potter ait fait pour elle. Je ne devrais pas critiquer, n'ayant jamais écrit de livre. Je me contente de lire et je sais ce que j'aime ou pas...

    À chacun ses goûts!

    :)

    RépondreSupprimer
  5. Lise: Je pense effectivement qu'elle n'attend pas après ta contribution pour payer son loyer...

    Laurence: Je n'ai lu qu'une critique pour l'instant, sur le forum du Guide de la bonne lecture... Le lecteur a beaucoup aimé même s'il y a beaucoup de personnages!

    Allie: J'ai tendance moi aussi à fuir les «buzz»... Mais j'ai tellement aimé HP que je suis tout de même curieuse dans ce cas-ci!

    RépondreSupprimer
  6. Je suis Harry Potter virgin, je ne vois pas pourquoi celui-ci me ferait plus envie... Sorry!

    RépondreSupprimer
  7. Jules: En fait, celui-ci aurait plus de chance de te plaire, car je crois qu'il n'a pas d'élément fantastique ou fantasy...

    RépondreSupprimer
  8. J'avais voté et je vois que je suis dans la majorité (c'est rare !). Je n'ai pas lu Harry Potter parce que c'est un livre pour enfants/ados et que je ne lis pas ce genre de livres, best-sellers ou pas (il peut y avoir des exceptions mais elles portent bien leur nom ;). J'aurais pu être tentée par ce livre comme pour n'importe quel autre livre "adulte" mais la lecture de la 4ème m'a donné le sentiment d'une histoire bien commune donc, étant donné ma PAL et ma LAL... Ca peut attendre et, en tout état de cause, si je lisais ce livre, ce serait sans a priori positif ou négatif puisque, comme l'écrit Jules, je suis "Harry Potter virgin".

    RépondreSupprimer
  9. Je suis surtout très intéressée de voir s'il va intéresser. Changer de créneau, et puis c'est une brique hein, elle a de l'audace mais les moyens de son audace.

    Je me suis informée dans une librairie qui m'a refiler une rumeur; y parait que c'est décevant. Mais qui suis-je pour croire une rumeur ?!

    Je vais attendre ton commentaire voyons donc. Et, en passant, j'adore l'expression en partenariat avec l'éditeur :-)

    RépondreSupprimer
  10. Flo: Je ne suis pas, moi non plus, très attirée par la littérature jeunesse en général, HP a plutôt été une exception!

    Venise: Je suis curieuse moi aussi, j'ai hâte que les avis commencent à s'accumuler!
    Partenariat avec l'éditeur: l'expression n'est pas de moi! Il se différencie du service de presse par son aspect plus contraignant pour le blogueur, qui s'engage à lire le roman obtenu et à en faire une critique (qui pourra être négative, bien sûr) sur son blogue.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Grominou, et bien moi, c'est parce que je m'occupe d'une bibliothèque loisirs (dans l'entreprise où je travaille) et que quelques lecteurs me l'avaient demandé que j'ai acheté et lu entre les mains le Rowling. C'était le premier que je lisais. Je n'ai lu aucun Harry Potter. L'une des mes observations est que Mme Rowling a une vision noire du genre humain et que les victimes sont les plus faibles. L'autre observation est que ce n'est tout de même pas de la grande littérature. Il y a des passages assez crus. Mais je suis arrivée sans problème au bout de ma lecture. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
  12. Dasola: Hé bien tu piques ma curiosité! Cela dit on peut avoir de la grande littérature avec des passages crus...

    Ton entreprise offre les services d'une bibliothèque? Quelle excellente idée!

    RépondreSupprimer