27 juin 2020

La Horde du Contrevent

Coup de cœur!

Ce bouquin de Alain Damasio prend la tête dans la course au «Top 3» du bilan annuel...  J'ai fait plusieurs excellentes découvertes depuis le début de l'année, mais rien qui lui arrive au gros orteil!

Par contre, ce billet n'arrivera pas à lui rendre justice, je le sens.  D'abord, c'est dur d'en parler sans divulgâcher.  Et c'est une lecture dense, exigeante.  En plus, j'avais pris quelques notes mais comme je l'ai lu en prêt numérique et que ça m'a pris plus de vingt et un jours, le fichier s'est fermé et j'ai dû le télécharger de nouveau pour lire le dernier chapitre!  Adieu les notes!

Pour vous situer un peu, disons que ça se passe sur une planète balayée en permanence par le vent, au point qu'une véritable mythologie, voire une philosophie, s'est bâtie autour de cet élément météorologique, ainsi qu'un vocabulaire spécialisé.  De génération en génération, des expéditions sont formées pour remonter jusqu'à l'Extrême-Amont, pour connaître enfin la source de ce vent.

Il s'agit d'un roman choral, chaque passage étant raconté par un membre différent de l'expédition, identifié par son symbole.  À ce sujet, je vous recommande fortement de vous transcrire la liste des vingt-quatre personnages (avec leur symbole et fonction) sur un post-it, signet ou tatoué sur votre avant-bras.  Si vous retournez constamment à la liste au début du livre, vous ne vous en sortirez pas.  Aussi, je me suis rendu compte à la toute fin qu'il y avait en annexe une présentation des personnages, mais en fait je suis contente de ne pas l'avoir su car je trouve que découvrir peu à peu la personnalité et le passé de chacun fait partie du plaisir.  On s'aperçoit aussi qu'ils ont chacun leur façon de s'exprimer, leur voix propre.

Damasio est un de ces auteurs qui font confiance à leurs lecteurs.  Il ne nous sert pas tout sur un plateau d'argent, il nous fait travailler les méninges!  L'effort en vaut la peine.  C'est un roman qui va me trotter en tête un petit bout de temps.  Et comme il fait l'objet du club de lecture de juin de Livraddict, j'ai extrêmement hâte de pouvoir en discuter avec les autres participants!

Je ne vous en dis pas plus, allez vite le découvrir!  


La Horde du Contrevent de Alain Damasio, 2004, 578 p.

18 commentaires:

  1. Coucou! Le livre m'as l'air intéressant je l'ai ajouté à ma wishlist. Jolie blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'espère que le livre te plaira, il est assez particulier!

      Supprimer
  2. J'ai entendu énormément delouanges à propos de cet auteur, et de ce roman en particulier. L'ampleur de la tâche m'a semblé tellement vaste que je ne m'y suis pas encore attelé. Mais pour de futures vacances où j'aurai le temps de m'adonner sans compter à la lecture sans devoir la "hacher"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne idée de le réserver pour un moment où l'on pourra vraiment y plonger!

      Supprimer
  3. je l'ai lu après ma participation à ton Blog-o-trésor mais c'est sûr que je dois le substituer à un de mon ex-top 10
    je suis tout à fait d'accord avec ton billet et surtout : "Aussi, je me suis rendue compte à la toute fin qu'il y avait en annexe une présentation des personnages, mais en fait je suis contente de ne pas l'avoir su car je trouve que découvrir peu à peu la personnalité et le passé de chacun fait partie du plaisir. On s'aperçoit aussi qu'ils ont chacun leur façon de s'exprimer, leur voix propre."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça me fait plaisir de savoir que le Blog-o-trésors t'a permis de découvrir une telle pépite!

      Supprimer
  4. Un livre hors du commun. Je ne l'avais pas vraiment *aimé* car je n'ai pas apprécié les personnages, mais c'est un livre à lire, assurément; il est tellement unique qu'il faut savoir qu'il existe!
    "À ce sujet, je vous recommande fortement de vous transcrire la liste des vingt-quatre personnages (avec leur symbole et fonction) sur un post-it, signet ou tatoué sur votre avant-bras. Si vous retournez constamment à la liste au début du livre, vous ne vous en sortirez pas." --> La version poche s'accompagne (ou s'accompagnait...) d'un marque-page avec les symboles, c'est bien pratique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage pour les personnages, moi je les ai tous aimés, même ceux qui sont antipathiques, comme Golgoth! Or, ce sont vraiment les personnages qui font la force de ce roman.

      En effet, plusieurs participants avaient ce marque-page, mais ce n'est pas le cas pour ceux qui ont la version numérique, emprunté à la bibli, etc.

      Supprimer
  5. J'entends énormément parler de la Horde du Contrevent et il a gagné une place dans ma wish-list !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le club de lecture, il est partout sur Livraddict en ce moment!

      Supprimer
  6. C'est difficile de dire tout ce qu'on peut ressentir, toutes les réflexions qui peuvent traverser l'esprit à la lecture de ce roman que je qualifie pour ma part d' OLNI (Objet Littéraire Non Identifié) : il n'a pas de genre précis (difficile de parler de SF- il y peu de science - ou de fantasy), est teinté de philosophie voire de physique et autres sciences (le travail sur les vents est incroyable). Et par-dessus tout j'avoue avoir totalement succombé à l'écriture, au maniement de la langue, à l'inventivité des mots et de l'univers et à la performance qui parvient à donner un langage différent à chaque personnage.
    Je n'ai pas encore lu de chroniques à la hauteur du livre (et pourtant il y en a de belles d'écrites).
    Si tu veux continuer avec l'auteur et que tu ne l'as pas encore lu, je te conseille le recueil de nouvelles Aucun souvenir solide :) Certaines sont à la hauteur de La Horde.

    RépondreSupprimer
  7. Oui vraiment une très belle plume! Je n'aime pas tant que ça les nouvelles mais je note ce recueil si tu me dis que ça en vaut la peine! Surtout que les autres romans de l'auteur semblent avoir déçu en général.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cet avis ! Ce livre m'a l'air intéressant... Je vais m'y intéresser de plus près !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois te prévenir que le style de l'auteur n'est pas facile, je ne suis pas sûre qu'à 12 ans j'aurais pu m'y intéresser... Tu me diras, si tu l'essayes!

      Supprimer
  9. J'aime beaucoup ce que tu dis en fin de chronique, c'est très vrai pour les titres de cet auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Ses autres titres ont l'air assez différents de celui-ci, je n'ai pas encore décidé si je vais les lire, peut-être ses nouvelles, tel que discuté avec Mypianocanta ci-dessus...

      Supprimer
  10. Un coup de cœur pour moi aussi. Une claque que je ressens encore des années plus tard. Effectivement, c'est une lecture un peu exigeante au début mais si on accepte de se laisser porter, c'est que du bonheur derrière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un livre tellement stimulant! Je relis rarement des livres, mais je me dis que celui-là en vaudrait la peine!

      Supprimer