01 juin 2014

La Théorie des nuages

Voici ma participation au Blogoclub du premier juin.  Comme vous êtes très observateurs, je le sais, vous avez déjà remarqué que je n'ai pas lu le même livre que les autres participants, soit Réparer les vivants de Maylis de Kérangal.  Ce n'est pas parce que j'étais dans la lune, non, mais plutôt parce que je ne suis pas très à jour en littérature française contemporaine (justement le thème de notre club de lecture ce trimestre-ci, ça tombe bien, non?).  Comme je n'avais jamais entendu parler de cette écrivaine, j'ignorais qu'elle était si populaire de ce côté-ci de l'Atlantique et je m'y suis prise trop tard pour le réserver à la bibliothèque municipale.  Vu la liste d'attente, je me suis donc rabattue sur La Théorie des nuages de Stéphane Audeguy,  titre qui avait remporté la deuxième position lors du vote, du moins selon ma mémoire (notoirement faite de fromage suisse) car j'ai effacé le courriel où les résultats étaient annoncés.

Hé bien! le hasard (ou mon cerveau à trous) a bien fait les choses puisque j'ai beaucoup apprécié ce roman.  Il y est question d'une archiviste engagée par un excentrique couturier japonais à la retraite pour mettre de l'ordre dans sa collection d'ouvrages concernant l'étude des nuages, son dada. Fascination que l'on comprendra mieux à mesure qu'on apprendra, tout comme la jeune femme, le passé du vieil homme, originaire d'Hiroshima. À propos de cette ville et des événements que l'on sait, je m'étais toujours demandé: «mais pourquoi la deuxième bombe?» Je connais maintenant la réponse: les Américains voulaient tester un deuxième type de bombe. C'est aussi simple que cela. Et le choix des deux villes eut beaucoup à voir avec la météorologie.  Ce n'est qu'un des faits fascinants que nous apprendrons au cours de cette lecture, alors que le Japonais raconte à la Française tout ce qu'il sait sur la Théorie des nuages.


Pour connaître les avis des participants du Blogoclub sur Réparez les vivants, suivez les liens chez nos organisatrices émérites, Sylire et LisaHélène a choisi le même titre que moi mais ne l'a pas autant apprécié.


La Théorie des nuages de Stéphane Audeguy, 2005, 290 p.

6 commentaires:

  1. Ce titre faisait partie de mes chouchous pour ce blogoclub, il faudra vraiment que je le lise.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je te le recommande! Et moi je garde sur ma LAL Réparez les vivants, qui semble avoir plu à la majorité malgré un sujet difficile.

      Effacer
  2. Je vais garder ce titre en mémoire alors, pour me faire ma propre opinion, vu vos divergences à Hélène et toi.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi!

      Effacer
  3. Effectivement, je me suis ennuyée dans cette lecture...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est dommage! Je crois qu'avec ce genre de roman, on accroche beaucoup ou pas du tout.

      Effacer