24 août 2018

La Cuisinière d'Himmler

Avec un tel titre, lorsqu'on m'a recommandé ce roman (coucou maman!), je croyais que ce serait un truc assez sérieux sur les nazis, les camps, etc.  Surtout qu'il est dédicacé à Elie Wiesel!  Mais dès le prologue, je me suis mise à pouffer de rire à la lecture de phrases telles que: «Jusqu'à mon dernier souffle, et même encore après, je ne croirai qu'aux forces de l'amour, du rire et de la vengeance.» Ou encore «Bien sûr je suis, comme tout le monde, contre la peine de mort.  Sauf si c'est moi qui l'applique.»  Sachant qu'en plus la narratrice est plus que centenaire, j'étais conquise. En effet, je savoure toujours avec délice ce genre d'humour un peu noir, un peu grinçant mais pas trop méchant tout de même.

C'est donc avec énormément de plaisir qu'on suit cette centenaire à travers toutes ses tribulations de l'Arménie à Marseille en passant par Paris sous l'occupation, Berlin, Chicago et Pékin; et même lorsqu'elle vit des choses épouvantables (le massacre de sa famille par les Turcs, l'esclavage sexuel, etc), ce n'est jamais déprimant.  Un vrai tour de force!  C'est en même temps une bonne révision des événements marquants du XXe siècle puisque la narratrice se trouvait souvent aux premières loges pour y assister.  Et j'oublie presque de mentionner les nombreux passages sur la bouffe, qui font saliver -- il y a même quelques recettes à la fin!


La Cuisinière d'Himmler de Franz-Olivier Giesbert, 2013, 369 p.

4 commentaires:

  1. Super intéressant! Je crois avoir lu un livre de Giesbert il y a longtemps mais je ne suis pas sure. Ça devait être L'Américain. Mais je n'avais pas trop accroché, je ne m'en souviens absolument pas. Tu es de retour en grande forme en ce moment, tu cumules les billets non? :) :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est tout simplement que j'ai lu plusieurs livres assez courts, et en français, ces jours-ci! Là je suis en vacances depuis deux jours jusqu'à la mi-septembre alors j'espère maintenir le même rythme de croisière, même avec des bouquins qui demandent plus de temps!
      ;)
      Pour ce qui est de Giesbert, je ne le connaissais pas du tout jusqu'à maintenant, donc je ne saurais te dire si ce roman ressemble au reste de son œuvre.

      Effacer
  2. Dès que j'ai vu "cuisinière", j'ai sauté sur ton billet. Sacré programme ce livre on dirait. Tout me tente, j'ai juste quelques réserves par rapport à l'auteur (jamais lu mais des fois on a des a priori comme ça^^).

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il a un style qui se lit très aisément (sans être trop simplet non plus), d'ailleurs je l'ai lu en deux jours, ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps! Je pense que si tu aimes ce genre d'humour un peu grinçant, l'ensemble ne peux que te plaire!

      Effacer