24 juin 2013

La Bibliothèque de Robinson

Une toute petite plaquette regroupant deux textes d'un de mes auteurs chouchou, Alberto Manguel. Dans le dictionnaire, à côté du mot «érudit», il y a son portrait, mais il est en même temps un excellent vulgarisateur.

Dans le premier texte, Autoportrait d'un bouquineur, Manguel raconte les librairies qui ont jalonné sa vie de lecteur, de son enfance à l'âge mûr, partout dans le monde.  C'est qu'il a bourlingué, le monsieur! Il parle même de Montréal, et notamment de la librairie Hermès à Outremont, connue de tous les lecteurs du quartier depuis toujours (mais fermée malheureusement depuis la parution de ce livre.)

Extrait:
«Montréal est une ville de lecteurs, et les livres qui racontent son histoire lui ont conféré une réalité: la saga du Plateau Mont-Royal de Tremblay, Le Matou de Beauchemin, Le Sourd dans la ville de Marie-Claire Blais, les polars à l'humour noir de François Barcelo, m'ont dessiné une carte de Montréal qui, comme les meilleurs livres, est à la fois secrète et parfaitement accessible.»

Dans le deuxième texte, plus consistant, Manguel prend comme point de départ un passage de Robinson Crusoé où le naufragé récupère quelques livres de l'épave du navire. Ce prétexte lui permet d'aborder notre relation au livre, les différents types de lecteurs et les dangers qui guettent l'écrit et la mémoire à l'ère du numérique et de l'instantané (cette dernière partie montrant plus de signe d'obsolescence que le reste, tant la technologie a évolué, même si le propos lui-même reste d'actualité).

Comme toujours, Manguel est un must pour tous ceux qui aiment les «livres qui parlent des livres»!

(Désolée pour la mauvaise qualité de l'image ci-contre; étrangement je n'ai trouvé nulle part sur Internet de reproduction de cette couverture. J'ai donc dû numériser moi-même l'exemplaire de la bibliothèque municipale, avec sa reliure qui a grugé les deux côtés...)


La Bibliothèque de Robinson d'Alberto Manguel, traduit de l'anglais, 2000, 53 p.  Contient deux textes dont les titres en version originale sont Many Bookstores (tiré de A Visit to the Dream Bookseller, 1998) et The Library of Robinson Crusoe, 2000.

6 commentaires:

  1. J'aime beaucoup Manguel. Son Histoire de la lecture demeure parmi les livres qui m'ont le plus marquée. Je devrais le relire tiens!
    Je n'ai pas lu cette Bibliothèque de Robinson. Je le devrais, je crois que ça me plairait beaucoup!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Effectivement, cela m'a donné le goût de relire Une Histoire de la lecture moi aussi! Et j'ai également son petit dernier, Nouvel Éloge de la folie sur ma LAL...

      Effacer
  2. Haaan ça donne trop envie!!!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Laisse-toi tenter, il est tout petit!

      Effacer
  3. A premiere vue il n'est pas paru par chez nous chez acte sud, quel est donc son éditeur s'il vous plait ?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Voici la notice de l'édition québécoise:
      La Bibliothèque de Robinson / Alberto Manguel ; traduit de l'anglais (Canada) par Charlotte Melançon.
      Éditeur Montréal : Leméac, 2000.

      Effacer