03 octobre 2007

Le Monde de Sophie

Le Monde de Sophie, de Jostein Gaarder, publié au Seuil en 1995. 558 p. La version originale, Sofies Verden, date de 1991.


J'avais entendu beaucoup de bien de ce livre depuis sa parution il y a douze ans. C'est néanmoins avec appréhension que je l'ai commencé, car je savais qu'il y était beaucoup question de philosophie, et la philo et moi, au Cégep, c'était deux... En effet, ce roman constitue en fait le prétexte à un survol de l'histoire de la philosophie, des Grecs jusqu'au XXème siècle.

J'ai donc été très surprise de constater pendant la lecture des premiers chapitres que les parties «cours de philo», racontées d'une façon vivante et imagée, m'intéressaient finalement plus que les parties «fiction», qui me semblaient un peu absurdes et sans grand intérêt. Heureusement, vers le milieu du livre, un déclic se produit, les choses se mettent en place et l'histoire devient très amusante.

Et la philo, demandez-vous, j'en pense quoi maintenant? Hé bien, disons que je ne serai jamais copain-copain avec Spinoza, mais j'ai tout de même appris des choses, et je ne me suis pas ennuyée... C'est déjà beaucoup, je trouve. Aussi, j'ai découvert qu'il est très plaisant de dire à haute voix le nom «Kierkegaard». Essayez, pour voir!


L'avis de Camille, de Virginie et de Kalistina (qui l'a abandonné).


*****


Prochaine lecture: Dress Your Family in Corduroy and Denim de David Sedaris.

15 commentaires:

  1. Maintenant, je dois bien être la seule à ne pas avoir lu ce livre!! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Non non, y'a moi aussi!

    Tu ne m'as pas convaincue que je devais absolument le lire ;), mais tu m'as quand même incité à ne pas le retirer de ma PAL. Je vais sûrement le lire un jour tout de même! :)

    RépondreSupprimer
  3. Non Jules tu n'es pas la seule, je ne l'ai toujours pas lu, un jour peut-être...

    RépondreSupprimer
  4. Je me souvient avoir abandonné la lecture du bouquin... Mais je dois tout de même reconnaître la valeur pédagogoique du livre.

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien moi je n'ai rien retenu des petits cours sur les courants philosophiques de ce livre, enfin peu du moins, mais j'ai bien retenu l'histoire qui elle rentre bien dans le principe premier de la philosophie, à savoir tout remettre en cause, à commencer par sa propre existence;o)

    RépondreSupprimer
  6. Jules, Jessica, Florinette, je ne crois pas que ce livre soit un must absolu, mais il vaut quand même la peine.

    Bob, dommage que tu l'aies abandonné, c'est à partir du milieu que cela devient plus intéressant...

    Virginie, je suis comme toi, dans quelques semaines j'aurai tout oublié... Mais j'en ai profité pour faire ma fraîche devant ma nièce qui pestait contre la dissertation qu'elle doit écrire pour son cours de philo! ;-) Et je suis bien d'accord avec toi pour ce qui est de l'idée principale du livre...

    RépondreSupprimer
  7. J'avais bien aimé. Une bonne façon de revoir des notions de philo sans prise de tête.

    RépondreSupprimer
  8. Je l'avais beaucoup aimé! Un excellent roman philosophique!

    RépondreSupprimer
  9. Je fais partie de celles qui ne l'ont toujours pas lu ! Et j'avoue n'être toujours pas vraiment tentée mais bon, on ne sait jamais (des fois qu'il n'y aurait plus que ce livre dispo à la biblio ! mdr !)

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai pas aimé ce livre...

    RépondreSupprimer
  11. J'avais lu ce livre étant très jeune, environ 10 ans, je pense que je n'avais pas saisi le quart des notions abordées, mais il m'avait beaucoup plu, et fait réfléchir...

    RépondreSupprimer
  12. Dreamsodreams: 10 ans?!? Non seulement je n'y aurais rien compris, mais je ne m'y serais pas intéressée! Tu étais précoce! J'en étais encore aux Comtesse de Ségur, Club des cinq etc!

    RépondreSupprimer
  13. ^^ C'était ma belle mère qui me l'avais prété, j'avais surtout été interessée par l'histoire, je voulais absolument savoir si Sophie allait s'échaper ! =)
    Mais à cet âge je lisais aussi le Club des cinq et Harry potter, pas que de la philo, heureusement ^^

    RépondreSupprimer
  14. Dreams: j'imagine que tu sautais assez rapidement les parties «cours de philo»!

    RépondreSupprimer