26 septembre 2014

Chat sauvage

Avec Poulin, j'ai toujours un peu l'impression de relire le même roman. Et je ne le dis pas d'une façon péjorative, au contraire: c'est comme retrouver un très bon ami un peu pantouflard. Il n'y aura pas beaucoup de surprises, mais Dieu qu'on est bien. 

Le narrateur est ici un écrivain public, mais il pourrait aussi être libraire, bibliothécaire, traducteur... Toujours ce rapport aux mots, à la lecture.  Toujours la ville de Québec magnifiquement décrite, mais aussi la nature (j'aurais aimé que le voyage dans le Maine dure plus qu'un chapitre). Comme souvent, une femme avec laquelle il a une relation d'une grande tendresse.  Aussi une adolescente rebelle, plus ou moins en fugue. Et puis toujours, des chats, ici Petite Mine courtisée par tous les matous du voisinage.

Et comme toujours, il faut tenir pas trop loin un bout de papier où consigner les suggestions de lectures.  John Fante, déjà noté, vient d'être souligné et encerclé sur ma LAL.  La petite différence de ce roman-ci vient des extraits de correspondance amoureuse d'écrivains connus dont le narrateur s'inspire dans son métier.

Et lorsque Poulin rouspète (plus gentiment que je ne l'aurais fait) contre les traducteurs français de romans américains, particulièrement pour les passages où il est question de sport, je jubile! (À ce sujet, lire la série d'articles de Louis Hamelin sur la traduction dans Le Devoir.)


Chat sauvage de Jacques Poulin, 1998, 224 p.

http://moncoinlecture.com/2014/08/quebec-en-septembre-2014-ouverture-depot-billets/

12 commentaires:

  1. Han han ! Et alors il y a beaucoup de chats ? Ils ont un rôle important ? Je dois le lire ?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il y a toujours des chats, mais ils n'ont pas vraiment un gros rôle... Peut-être que dans Vieux Chagrin (que je n'ai pas lu) le chat a un rôle plus important, puisque Vieux-Chagrin est son nom... Ici le chat sauvage en question est le surnom de la jeune fille en fugue!

      Effacer
    2. J'espère qu'il te plaira!

      Effacer
  2. Moi qui découvre mon premier Poulin cet année, je vois en faisant le tour des billets, qu'il aime parler des livres et des écrivains... Je pense me replonger dans son univers! sans doute pour Québec en septembre l'année prochaine pour le retrouver avec plaisir ;-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui, je pense que c'est une constante dans son oeuvre!

      Effacer
  3. Jacques Poulin est noté sur ma liste des auteurs à découvrir.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il ne reste qu'à passer à l'action! ;-)

      Effacer
  4. C'est celui que j'ai lu l'an passé pour "Québec en septembre" et j'avais beaucoup aimé comme tous les Poulin que j'ai lus (en ceux que je lirai je suppose).

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je te le souhaite, et je ne suis pas trop inquiète! ;-)

      Effacer
  5. C'est toujours rassurant de savoir qu'il reste des Poulin qu'on n'a pas encore lu :-) cela signifie qu'il nous reste de beaux moments de lectures à venir :-)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oui car on n'est jamais déçu avec lui!

      Effacer