05 novembre 2015

Au Péril de la mer

Petite déception, disons-le d'entrée de jeu, pour ce roman que j'attendais avec impatience, comme le démontre le fait que je l'ai lu quelques semaines après sa sortie, moi qui suis d'ordinaire en retard de deux ou trois rentrées littéraires.  Mes attentes étaient peut-être trop élevées!

La plume de Dominique Fortier est toujours aussi agréable à lire, je ne me suis donc pas ennuyée.  Mais j'ai eu en terminant une impression d'inachevé, et surtout de décousu. Passer du coq à l'âne, cela convient pour un recueil comme Révolutions, pas nécessairement pour un roman.  Il faudrait au moins un lien entre les parties contemporaines et historiques, comme c'était le cas dans Les Larmes de saint Laurent, or je n'en ai pas vu, hormis le fait que certaines scènes se déroulent au bord de l'océan.  J'ai aussi trouvé que l'on restait toujours en surface des choses, alors qu'elle nous avait habitués à des oeuvres beaucoup plus travaillées.

L'auteure avoue elle-même qu'elle a eu de la difficulté à recommencer à écrire après la naissance de sa fille et le bouleversement total qu'est la maternité.  Disons que ce bouquin était un petit réchauffement pour se remettre en selle!


Au péril de la mer de Dominique Fortier, 2015, 171 pages.


10 commentaires:

  1. Bon, je ne retiendrai pas ce titre mais tu donnes envie de découvrir la plume de cette auteure! j'ai été lire tes autres chroniques sur ses romans, je ferai mon choix parmi ceux-là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te recommande tout particulièrement Du Bon Usage des étoiles, qui reste mon préféré!

      Supprimer
  2. ah quel dommage, j'aime beaucoup cette auteure moi aussi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dit, ça reste tout de même une lecture agréable, je ne voudrais pas décourager les gens! D'ailleurs j'ai lu des critiques plus élogieuses que la mienne. J'avais peut-être placé la barre trop haute, tout simplement.

      Supprimer
  3. Du bon usage des étoiles demeure également mon préféfé!

    RépondreSupprimer
  4. Bon eh bien il ne me reste plus qu'à lire "du bon usage des étoiles" ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai débuté, mais j'avance très très lentement. On dirait que j'ai de la difficulté à entrer dans l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être ce côté décousu qui fait qu'on a tendance à décrocher...

      Supprimer