29 mars 2009

The Prize Winner of Defiance, Ohio

Le sous-titre annonce déjà le sujet de ce délicieux livre: How my mother raised 10 kids on 25 words or less. Il s'agit de l'histoire vécue d'une famille nombreuse d'une petite ville ouvrière de l'Ohio dont la mère, pour suppléer aux revenus insuffisants fournis par le père alcoolique, utilise son amour des mots, son humour et son gros bon sens pour participer aux nombreux concours offerts par les compagnies lors de campagnes publicitaires. Il semble en effet qu'il y ait eu une mode dans les années 1950-60 pour ces concours où il fallait dire (en 25 mots ou moins, selon la formule consacrée) pourquoi on aimait telle marque de savon ou de bière, ou encore compléter la dernière ligne d'un «jingle» (slogan publicitaire), et où on pouvait gagner d'assez gros prix, allant d'un grille-pain à une voiture ou un voyage.

Ç'aurait pu être ennuyant ou déprimant, c'est au contraire très drôle, léger et émouvant tant on sent d'amour entre cette maman et ses dix enfants. On se retrouve transporté en un temps pourtant pas si lointain où on ne barrait jamais les portes de la maison et où on connaissait le facteur et le laitier par leur prénom. Une belle leçon d'optimisme et de débrouillardise, et un très beau moment de lecture.

(Il semble qu'un film en ait été tiré, quelqu'un l'a vu? Je n'en ai jamais entendu parler! Comme on peut le voir sur la couverture du bouquin, Julianne Moore en est la vedette.)


Un petit extrait:


"Afternoon, Evelyn," Vernon said as he rifled through his leather mailbag.
When he looked up from his letters, his gaze froze. "Uh... Evelyn?"
"Uh-huh?" Mom said.
"You probably already know this," he said, his feet shuffling shyly, "but
you've got a bird on your head."
At this, Mom raised her hands slowly to the sides of her head and felt the
unmistakable feathered body resting on top. "Oh sure," she laughed, "I guess I
forgot for a minute."
Vernon smiled, but never stopped starring at Mom's hairline.
"He fell out of a tree a while back," Mom said, trying to explain away her
embarrassment. "He's been with us ever since."
"I knew there must be a reason," said Vernon, handing Mom the day's mail,
as he backed slowly down the front steps. "It's just not often that I see a bird
riding on someone's head."
Back in the house, Barney still nesting high in the strands of her hair,
Mom chuckled as she looked in the mirror: "I can't believe I walked out there
with you on my head, Barney," she said. "By tomorrow, everybody in town will be
calling me the Bird Lady of Defiance."


Lu dans le cadre du défi Lire autour du monde d'Enna.


The Prizewinner of Defiance, Ohio de Terry Ryan, publié en 2001 chez Touchstone, et en 2005 chez Pocket Star books pour cette édition de poche qui compte 367 pages.

19 commentaires:

  1. Ca me tente bien mais bon il n'existe pas en français à priori. Bon je note, c'est peut-être l'occasion de renouer avec des lectures en VO !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas du coup, mais il me tente bien.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas du tout, mais il me tente bien.

    RépondreSupprimer
  4. Ce titre me tente beaucoup ! Je le commanderai bientôt

    RépondreSupprimer
  5. J'adore la couverture, le thème... mais ça me prendrait trop de temps de le lire en anglais. Il faudra donc que je patiente jusqu'à ce qu'il soit traduit en français... s'il l'est un jour (il date quand même de 2001).

    RépondreSupprimer
  6. Freude: En effet je ne crois pas qu'il ait été traduit. Mais j'ai trouvé le style d'écriture très facile à lire, donc effectivement un bon choix pour renouer avec des lectures en VO!

    LN: Je te le recommande si tu lis l'anglais!

    Virginie: J'ai hâte de voir ce que tu en penseras!

    Brize: Hmmm... S'il n'a pas encore été traduit, ça s'annonce mal!

    RépondreSupprimer
  7. Je suis très tentée!!! Noté!

    RépondreSupprimer
  8. Pfff... j'étais décidée à le lire (quand même) en anglais, mais je ne le trouve pas sur Amazon ! Sans doute une bonne raison pour aller farfouiller dans les librairies anglaises parisiennes :) !

    RépondreSupprimer
  9. Brize: Comme je le disais à Freude, c'est un excellent choix pour quelqu'un qui ne lit pas souvent en anglais car le style est simple, sans fioriture. J'espère que tu vas le trouver! Tu pourrais peut-être le commander chez Amazon en Angleterre (amazon.co.uk)?

    Fashion: J'espère que tu vas le trouver plus facilement que Brize!

    RépondreSupprimer
  10. Je le note même s'il est en anglais. On verra bien...

    RépondreSupprimer
  11. Ooooh, ça semble intéressant et original, comme truc!! Jamais entendu parler du film non plus, par contre...

    RépondreSupprimer
  12. J'ai vu le film il y a quelques années, je crois qu'il passait à la chaîne The Movie Network. Pas très connu, mais génialissime. Julianne Moore y incarne splendidement son personnage. Je vais tenter de dénicher le livre.

    RépondreSupprimer
  13. Edelwe, Karine: J'espère que vous mettrez la main dessus éventuellement!

    Blogueuse Cornue: J'imagine assez bien Julianne Moore dans ce rôle, même si physiquement la mère est décrite comme étant assez grande et bien en chair!

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour
    Merci pour le commentaire sur mon blog, j'ai également découvert des auteurs qui m'étaient inconnus jusqu'à maintenant grâce aux échanges que l'on peut avoir à travers nos blogs et aussi les forums.
    Je vous souhaite une bonne journée
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  15. Chantal: Moi aussi j'ai découvert de nombreux auteurs grâce aux blogues: Paul Auster, David Lodge, etc.

    RépondreSupprimer
  16. C'est vrai qu'il a l'air très intéressant ce roman, je le note! Merci!

    RépondreSupprimer
  17. Vivement une édition en français... Je me sens au bord de franchir le pas de la lecture en VO mais il me faut quelque chose de simple pour commencer !!
    J'attendrai.

    RépondreSupprimer
  18. Comment? Je suis passée à côté d'un livre que tu as lu pour le Challenge Lire Autour du Monde? (Dis moi juste si tu l'as lu pour une ville ou pour le pays et je vais ajouter la carte postale)
    Et en plus il a l'air bien ce livre ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Enna: C'était pour la catégorie «Ville de mon continent»!

    RépondreSupprimer