30 mars 2011

The Stand (Le Fléau)

D'après ce que j'ai pu voir ici et là, The Stand est souvent considéré comme l'un des meilleurs romans de Stephen King.  Je n'en ai pas lu assez pour me prononcer, mais je n'ai pas de difficulté à le croire. Quel bouquin!

Le début est un peu lent car on prend le temps de décrire chacun des personnages, qui sont nombreux.  Dans cette version de 1990, King a réintégré de nombreux passages qui avaient été coupés de la première édition pour des raisons purement financières.  Bien qu'un peu longue, cette partie me semble très utile car elle permet aux différents personnages de prendre vie et de bien se distinguer les uns des autres.

Une fois les présentations faites, on entre vraiment dans l'action, et ce qui avait commencé comme un road novel post-apocalyptique (la Terre étant décimée par un terrible virus auquel moins de 1% de la population a survécu) se transforme bientôt en une saga épique, un formidable combat entre le Bien et le Mal aux accents tolkienesques.  Les humains pourraient n'être que des pions dans cette gigantesque partie d'échecs, mais ils gardent néanmoins leur libre arbitre et tous, du sociologue érudit au simple d'esprit sympathique, en passant par l'étrange pyromane et par le brave pitou Kojax, auront leur rôle à jouer.

En parallèle, on assiste aux efforts des survivants pour reconstruire la société: comment empêcher que la civilisation ne retombe dans les mêmes ornières menant à l'auto-destruction?  Les questions soulevées sont fascinantes.



The Stand de Stephen King, nouvelle édition revue et augmentée de 1990, édition originale 1978, 1141 p.  Titre de la traduction française: Le Fléau.  

9 commentaires:

  1. j'ai envie de relire King, mais mon choix se porterait plutôt sur son dernier, Dôme, qui semble être fantastique.

    RépondreSupprimer
  2. C'est un de mes titres préférés de King (la version longue bien évidemment !). Le téléfilm/mini série qui en a été tiré n'est pas mal non plus ! Par contre, je ne sais pas ce que vaut la BD (3 tomes de parus mais ce n'est pas encore terminé !)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai commencé à le lire il y a quelques années, mais j'ai bloqué dans le début très (trop) lent. Tu me donnes envies de le reprendre.

    RépondreSupprimer
  4. Un des meilleurs de King selon moi.

    RépondreSupprimer
  5. Choupynette: J'avoue que je n'ai pas entendu parler de celui-là... J'espère que tu l'aimeras!

    Joëlle: Je vais essayer de me procurer le téléfilm s'il existe en DVD. J'ai cru voir que Gary Sinise y joue, c'est un acteur que j'aime bien. Et je ne savais pas qu'il y avait une BD!!

    Éloi: Je recommande une 2e tentative... Donne-m'en des nouvelles!

    Suzanne: Tu aurais un autre titre à me suggérer? La série Dark Tower m'attire, mais l'énormité de la chose me fait hésiter...

    RépondreSupprimer
  6. Je te cite: «Tu aurais un autre titre à me suggérer?»
    Hon sirop il y en a pas mal. Bien sûr les incontournables, «Misery» «Dolorès Claiborne» et «La ligne verte».
    Les excellents «Ça» (si tu n'es pas trop froussarde ;-) «Duma Key»
    « La tempête du siècle» et quelques-uns sous son pseudo Richard Backman (Mais ils sont moins récents tels que «Chantier» et «Running man» entre autres.)
    On déjà dit le pluis grand bien de son dernier bébé: «Dôme» (2 tomes) que je vais lire très bientôt.

    Et tu écris: «La série Dark Tower m'attire, mais l'énormité de la chose me fait hésiter...»
    C'est certain qu'au nombre de volumes (sept) ça fait peur un peu mais c'est une bonne série.
    Bonnes futures lectures ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Un de mes préférés.
    Une mini-série télé en avait été tirée avec Gary Sinise avant les Experts.

    RépondreSupprimer
  8. Oh mon dieu que je suis tentée par tout ça. Mais bon, il y a un mot. Virus. Moi + virus = crise d'hypocondrie assurée. Je me déteste vraiment dans ce temps-là, quand je vois tout ce que je manque!

    RépondreSupprimer
  9. Suzanne: Merci pour les suggestions! Je suis moins attirée par ceux dont le fantastique est absent, style Misery, et je n'aime déjà pas trop les histoires de clowns, donc on oublie Ça. Je suis sûre que j'aurais adoré La Ligne verte, mais comme j'ai vu le film deux-trois fois c'est trop de l'histoire connue! Je garde en tête les autres titres que tu me suggère.

    Constance: Il faut vraiment que je tente de mettre la main sur cette série car j'aime beaucoup Gary Sinise!

    Karine: C'est sûr qu'il faut à tout prix éviter de le lire en temps d'épidémie de grippe...
    ;-)

    RépondreSupprimer