16 avril 2012

Six Suspects (Meurtre dans un jardin indien)

Un petit spoiler pour commencer, le titre de la version française est bien mignon, mais je réalise à l'instant qu'il ne fait aucun sens, puisque le meurtre n'a pas été commis dans le jardin! Ni non plus dans la bibliothèque avec le candélabre, d'ailleurs... Plutôt dans la salle de réception, avec le pistolet!

J'avais bien aimé Q&A (alias Slumdog Millionaire) de Vikas Swarup, alors quand ce roman policier a été suggéré pour la lecture commune du Forum du Guide de la bonne lecture, j'étais enchantée. Par contre, après quelques chapitres je n'étais pas sûre de vouloir continuer... La prémisse me semblait vraiment grossière: un meurtre est commis durant une réception, et les seuls suspects sont ceux qui, à l'arrivée de la police, ont une arme à feu sur eux... Je regarde peut-être trop de séries policières, mais cela me semblait absurde, surtout que les dites armes sont de modèles différents, donc en examinant la balle on devrait pouvoir procéder par élimination... Mais bon, il semble qu'en Inde la médecine légiste est moins rapide que dans CSI! Je trouvais également les personnages extrêmement stéréotypés, jusqu'à la caricature: le riche playboy qui se croit tout permis, la belle actrice égocentrique, le politicien véreux, etc.

Tant le manque de réalisme que le caractère caricatural des protagonistes correspondent à l'idée que je me fais des films indiens de style Bollywood, où tout est soit noir soit blanc et où le vilain a toujours une grosse moustache. J'ai donc décidé d'accepter ces «défauts» comme étant plutôt des caractéristiques du genre et de continuer à apprécier l'humour de Vikas Swarup. Je me suis laissée prendre au jeu de découvrir qui sont ces six suspects, quels sont leurs liens avec la victime et la raison de leur présence à la réception le soir du drame. Et finalement j'ai eu beaucoup de plaisir! Le fonctionnaire corrompu possédé par l'âme de Mahatma Gandhi, notamment, m'a bien fait rigoler, ainsi que le Texan inculte au langage imagé, complètement dépassé par les événements! Au fil des pages, les personnages deviennent moins superficiels, on découvre des liens inattendus, et la fin, en nous donnant successivement plusieurs solutions, est assez ingénieuse (et pas aussi heureuse que le happy end auquel je m'attendais...).


Le billet de Liliba.


Six Suspects de Vikas Swarup, 2008, 470 p.  Titre de la traduction française: Meurtre dans un jardin indien.

4 commentaires:

  1. Bonjour,
    C'est vrai que le titre français n'est pas très honnête. Il est surtout destiné à attirer l'attention du lecteur potentiel. Si on fait abstraction de ce détail marketing, le livre est plutôt agréable à lire. Les protagonistes sont caricaturaux mais l'auteur crée des situations vraiment cocasses. Je pense, par exemple, au personnage qui est épisodiquement hanté par Gandhi.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Esperluette: Oui, ce personnage est amusant et se retrouve dans des situations cocasses!

    RépondreSupprimer
  3. Hum... je ne sais pas si je me laisserai tenter. J'avais comme toi aimer son premier roman. Bon on verra!
    J'aimais bien le titre, comme quoi le marketing est efficace, mais je trouve dommage que ça ne se passe pas réellement dans un jardin!

    RépondreSupprimer
  4. Allie: Ça se passe en partie dans le jardin, mais pas le meurtre lui-même!

    RépondreSupprimer