16 novembre 2019

The God of Small Things (Le Dieu des petits riens)

Très beau roman, mais ouf! pas facile à lire!  Cette histoire, qui se déroule en Inde des années soixante aux années quatre-vingt-dix, demande un certain effort de la part du lecteur.

La plume d'Arundhati Roy est très travaillée, très dense.  Il y a beaucoup d'allers-retours dans le temps, beaucoup de non-dits, d'allusions, de métaphores, de faits à peine évoqués qui ne seront expliqués qu'à la fin.  De plus, certains événements sont vus à travers les yeux de deux jumeaux de sept ans, avec leur langage propre et leur compréhension limitée du monde des adultes.  Que s'est-il donc passé lors de la visite à Ayemenem de l'ex-femme de l'oncle Chacko et de leur fille Sophie? 

En récompense de l'effort donné, le lecteur reçoit un fort beau récit, une tragédie poignante mais qui comporte tout de même des moments amusants, doublée de la description d'un pays nouvellement indépendant, attaché à ses traditions, notamment au système de castes, mais en même temps attiré par la modernité à l'occidentale autant que par le communisme chinois.  Des thèmes comme les amours interdites, l'amour maternel, la condition féminine et bien d'autres sont abordés. Touche originale, plusieurs des  protagonistes sont des chrétiens orthodoxes, alors que d'habitude on nous présente des hindous et/ou des musulmans.

En plus, la couverture est vraiment magnifique!


The God of Small Things d'Arundhati Roy, 1997, 321 p. Titre de la traduction française: Le Dieu des petits riens.

4 commentaires:

  1. Dans ma PAL depuis des lustres mais je crains ce côté un peu ampoulé, trop dense. Bon, j'y viendrai un jour. Merci pour le rappel ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très dense, touffu, mais je ne l'ai pas du tout trouvé ampoulé (dans le sens d'artificiel et prétentieux). J'espère qu'il te plaira!

      Supprimer
  2. On m'en avait dit beaucoup de bien il y a des années et il est depuis sur la liste des livres à lire un jour. Tu confirmes que j'ai bien fait de le noter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il s'agit seulement de bien choisir le moment pour le lire.

      Supprimer