23 juin 2022

Marie Stuart

Attention, ce livre pourrait contenir des traces de sexisme et de misogynie.  Nous préférons vous en avertir.

Apprêtez-vous à lever les yeux au ciel quelques fois...  Ce bon vieux Zweig a beaucoup de qualités, on lui pardonnera donc ses quelques remarques au sujet du «sexe faible» et autres notions complètement dépassées.  

Oui, pardonnons-lui, car cette biographie de Marie Stuart, reine d'Écosse au destin tragique, est absolument fascinante!  Il faut presque se pincer tellement on pense être plongé dans un roman d'Alexandre Dumas.  Complots, trahisons, meurtres, enlèvements, messages codés cachés dans des tonneaux de vin, c'est tout simplement abracadabrant!  Et pourtant minutieusement documenté et présenté dans un récit dense mais jamais lourd.

Dans cette lutte entre deux reines, Marie Stuart et Élisabeth I, Zweig prend clairement partie pour la première, mais j'ai apprécié qu'il tente toujours de nous montrer les deux côtés de la médaille, d'expliquer les agissements pas toujours réglo de la reine d'Angleterre, dont il dresse un portrait nuancé mais très sombre, et fort éloigné de celui qu'on trouve dans l'excellent film Elizabeth avec Cate Blanchett. 

Vous avez aimé La Reine Margot?  Jetez-vous sur cette biographie, c'est tout à fait la même ambiance!


Marie Stuart de Stefan Zweig, traduit de l'allemand, 1935, 336 p.  Titre original: Maria Stuart.

4 commentaires:

  1. Je ne suis pas fan de biographie mais comme c'est Zweig… et que tu fais référence à Dumas, je crois que je vais me laisser tenter par celle-ci :D

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Celle sur Marie-Antoinette est excellente également (et je n'y avais pas noté ces petites remarques misogynes...). Quelqu'un du club de lecture LA nous a également parlé de celle sur Fouché, ce sera peut-être mon prochain choix. Ou celle sur Magellan, ou Balzac...

      Effacer
  2. Zweig a une sacré réputation avec ses biographies. J'aime pas trop ça mais celles de cet auteur me tentent énormément.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un genre qui m'attire non plus en général, mais vraiment celles de Zweig se lisent comme des romans!

      Effacer